Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de Nounedeb

Articles récents

OCTOBRE 5

10 Octobre 2010 , Rédigé par Nounedeb Publié dans #BALADES

Des oiseaux, zig,

Des oiseaux, zag,

Piaillent,

Feuilles molles tombant parmi.

Un cheval ailé de crins.

Des veaux nouveau-nés

Dorment.

Lire la suite

OCTOBRE 4

9 Octobre 2010 , Rédigé par Nounedeb Publié dans #METEORIQUES

Copie de vigne-vierge

 

   Vigne-vierge embrasée

    Pour duo de grenouilles,

    Derniers beaux jours ?

Lire la suite

OCTOBRE 3

9 Octobre 2010 , Rédigé par Nounedeb Publié dans #METEORIQUES

Je ne louvoie plus guère

Dans le fond du jardin :

Trop d’aoûtats me font la guerre.

Lire la suite

OCTOBRE 2

8 Octobre 2010 , Rédigé par Nounedeb Publié dans #METEORIQUES

Eté indien

Le chemisier flottant absorbe la chaleur

Pendant qu’un vent du sud

Un peu frais s’y engouffre voluptueusement.

Lire la suite

RATISSER

7 Octobre 2010 , Rédigé par Nounedeb Publié dans #HUMEURS

Les charlatans voudraient bien 

Ratisser chez les crédules

Qui n’ont dans la tête rien

Que coquilles de crépidules.

Lire la suite

JACQUES ROUBAUD

7 Octobre 2010 , Rédigé par Nounedeb Publié dans #ANTHOLOGIE ALLEATOIRE

Pour Olivier de Vaux, ce poème de Jacques Roubaud:

"Les pigeons de Paris"

Les pigeons qui chient sur Paris

ses arbres ses bancs ses automobiles

attendent que l'Hôtel de ville

soit propre pour le couvrir de pipi

 

Les pigeons pollués et gris

polluent de leurs acides chiures

façades vitrines et toitures

les parcs les balcons les mairies

 

Les pigeons à l'oeil archibête

choisissent principalement ma tête

pour y projeter leurs immondices

 

à la consistance de petits suisses

Ils ne trouvent rien de mieux à faire

dans Paris la Ville Lumière.

 


Lire la suite

MEDITATION 1

6 Octobre 2010 , Rédigé par Nounedeb Publié dans #MEDITATIONS

 

Assise, équilibré d'abord

L'occiput avec le menton.

Puis gardé les yeux clos

Pour écouter l’instant.

Des grains de pluie filtraient à travers mes paupières

Quand un lac de lumière me caressa la peau. 

Lire la suite

OCTOBRE 1

5 Octobre 2010 , Rédigé par Nounedeb Publié dans #METEORIQUES

Les branches encore feuillues s’agitent en cadence,

Scandant nerveusement le rythme fou du vent.

La pluie dans le chéneau fait une mélodie

Qui ne s’interrompt pas. Nez collé à la vitre,

Je savoure à l’abri la quiétude du soir.

Lire la suite

ENVIE PRESSANTE

4 Octobre 2010 , Rédigé par Nounedeb Publié dans #ATELIER D' ECRITURE

 

A l'abordage ! Défi n° 39

  De Olivier de Vaux, titi incorrigible:

Vous êtes pris d'une incoercible envie de faire pipi à un moment fort inopportun : racontez, mais sans faire usage de mots contenant la lettre i .

Pour relever le niveau, je l'ai fait en alexandrins.


Au temps de ma jeunesse, quand je fus aux Glénan,

De drôles de cabanes haubanées très serré,

Nommées des cunégondes, pour poser son caca

Et même le jus brûlant expulsé par l’urètre.

Quel confort agréable ! Vous ne savez pas tout :

Autre chose ce fut en voguant sur les flots,

Sur un bateau, de ceux propulsés par le vent.

Au temps de ma jeunesse, pas de confort moderne,

De cuvettes polyester à réserve de compost.

Ma place préférée : sur le balcon avant,

(Se cramponner très fort pour pas tomber à l’eau),

Ou tenue aux haubans. Et par grosse bourrasque ?

Exposer ses fesses aux embruns ? N’y pensez-pas !

Et le rhume de sept ans ? – chanson de ma grand’mère.

Alors on prend un seau, un banal seau de ménage

Et devant tout le monde, parfois* dans le carré !

On verse son jus dedans et on le jette à l’eau.

Pour les hommes, pas plus cool : muscles trop contractés

Empêchent le beau jet que l’on peut faire* au vent

Lorsque l’on a tourné tout autour du cap Horn.

Que la pudeur s’efface,

Quand ça presse, et menace

D’humecter son falzar :

Dedans, c’est le bazar.

Comment le faire* sécher

Dans un monde trempé ?

*même

*qu'on peut lancer

*le mettre à

Copie de SDC10393

Lire la suite

BEAUTE

1 Octobre 2010 , Rédigé par Nounedeb Publié dans #MEDITATIONS

 

Eclat de beauté,

Tranchant qui blesse.

Eclat de clairvoyance,

Tranchant qui perce.

Beauté. Un éclat

Qui transperce

Et marque à jamais.

Lire la suite