Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Nounedeb
Articles récents

ANDREE CHEDID

10 Mars 2011 , Rédigé par Nounedeb Publié dans #ANTHOLOGIE ALLEATOIRE

Ecrit de femme. La force et de la délicatesse d' Andrée Chedid, que je sens si proche encore.


             Multiple

 

Je fonce vers l'horizon

Qui s'écarte

Je m'empare du temps

Qui me fuit

 

J'épouse mes visages

D'enfance

J'adopte mes corps

D'aujourd'hui

 

Je me grave

dans mes turbulences

Je pénètre

Mes embellies

 

Je suis multiple

Je ne suis personne

Je suis d'ailleurs

Je suis d'ici

 

Sans me hâter

Je m'acclimate

A l'immanence

De la nuit.

                           Andrée Chedid  "Rythmes"  Gallimard

Lire la suite

FEMMES SUITE

8 Mars 2011 , Rédigé par Nounedeb Publié dans #HUMEURS

 Journée de la femme…suite. Je sais que je suis dure, mais il y a des questions sur lesquelles j’ai besoin de réfléchir,  le dire, poser des questions. 

 

C’est rare que chez la femme

(Je veux dire l’ordinaire, comme moi)

On salue l’homme

(Je veux dire l’être humain, comme nous tous).

On honore la mère, la nourricière,

Celle qui transmet la vie.

Et les autres qui, pour quelque raison, peu importe

N’ont pas d’enfants ?

Sont-elles des ectoplasmes, des sous-humains,

Des non-humains ?

Glaçant.

Que devenons-nous quand les oiseaux ont quitté le nid ?

De belles grands-mères, et d’arrières.

Les autres, où est leur place ?

Lire la suite

"FEMMES"

7 Mars 2011 , Rédigé par Nounedeb Publié dans #ATELIER D' ECRITURE

Norlane Deliz nous propose d'écrire des haïkus en hommage aux femmes. En voici deux:


Voilées violées

Méprisées, exploitées – tuées !

En voie d’extinction ?

 

Fantasques généreuses

  Infinies sensibilités –

  N'avoir plus peur.  

Lire la suite

MARS 2011 2

5 Mars 2011 , Rédigé par Nounedeb Publié dans #METEORIQUES

Rondeau de printemps  (rien à voir avec rouleau de printemps)

 

Quand le bel endormi s’éveille,

Soucis, jonquilles et pâquerettes,

Prunus, capiteuses violettes

Ouvrent des yeux qui m’émerveillent.

 

Les frais pissenlits font salade

Les oiseaux chantent sur la treille.

Dès que l’endormi se réveille

La muse incite à la balade.

 

Mais que cet endormi s’éveille

Et les poules nuit et jour caquètent,

L’herbe pousse, les tondeuses hoquètent,

Les tracteurs font fuir le poète.

Ciel, le bel endormi s’éveille !

Lire la suite

POUR LES RESTOS DU COEUR

5 Mars 2011 , Rédigé par Nounedeb Publié dans #DEDICACES

poème pour  restos du coeur


S’il faut que pied à terre

Même jamais voyagé 

Même jamais navigué 

Il faut que pied à terre

D’un grand coup de talon

Tout l’univers en tremble

Tout l’univers en transe

Combler un vide

Courant de compassions

Un toit du pain cœur plein

D’un grand coup de talon

Pour s’envoyer en l’air -

Faire la nique au patrons.

Lire la suite

RENE DE OBALDIA

3 Mars 2011 , Rédigé par Nounedeb Publié dans #ANTHOLOGIE ALLEATOIRE

  Pourquoi donc est-ce un homme qui décrit aussi bien mon homme idéal ?


Cherche un homme qui n’existe pas

Beau

Mais pas trop.

Doux et rude

Paillard bien que prude

Religieux et mécréant

Peau de vache et bon enfant

Fleurant le soufre et la lavande

Végétarien aimant la viande.

Voyageur et casanier

Désinvolte et cavalier :

A toutes les heures qui sonnent

S’occupant de ma personne

Aux grands, aux petits soins

Surtout quand j’ai le rhume des foins.

Me procurant belle aisance

Sans éprouver de repentance

Point jaloux de mes soupirants

Allons plus loin : de mes amants

Tant il bénit mon existence !

Faisant semblant d’être ailleurs

Quand il m’attend chez le coiffeur.

M’amenant toujours au théâtre

Quand c’est Antoine et Cléopâtre.

Toujours chic, même débraillé

Même complètement déshabillé

Froid

Comme saint Eloi

Chaud

Quand il le faut.

Prônant le pour et son contraire

Trois mailles à l’endroit trois mailles à l’envers

N’importe quoi pour me plaire

 

Bon. De ce pas

Je vais aller me promener au Bois

Si quelquefois…quelquefois

Je rencontre un homme qui n’existe pas.

             René de Obaldia  « Fantasmes de demoiselles » chez Grasset

 

Lire la suite

MEDITATION 7

2 Mars 2011 , Rédigé par Nounedeb Publié dans #MEDITATIONS

Etat de vibration sensible,

Calme vivant, offrant rencontre intime

Avec l’objet choisi.

Lire la suite

MARS 2011 1

1 Mars 2011 , Rédigé par Nounedeb Publié dans #METEORIQUES

Ce matin au levant

Dans la nuit encore sombre

Et la Lune et Vénus

Dessinaient dans le ciel

Comme un encouragement

Aux peuples révoltés.

Lire la suite

FEVRIER 2011 6

26 Février 2011 , Rédigé par Nounedeb Publié dans #GIRONDE

La saturation olfactive

Des fleurs de l’oranger

M’incite à promenade.

Les premières cigognes ont trouvé le vieux nid,

Un mimosa obèse diffuse son parfum -

Généreuse oblation.

Descendue à Cadet, rituel de marée basse,

Des bernaches cancanent, en bande, au bord de l’eau.

J’ai palpé sur la roche des traces minérales

Contant les ères géologiques :

De rugueux hiéroglyphes annonçant le printemps ?

Lire la suite

QUIETUDE

25 Février 2011 , Rédigé par Nounedeb Publié dans #HUMEURS

J'étais en panne. Je me suis souvenue de "L'éthéré", paru chez La Nonyme, cela m'a rappelé un vieux texte décrivant la cuisine. Changeons de pièce...

Des bois flottés éparpillés,

Et trois touffes de plantes vertes.

Trois fauteuils de rotin

Trois tabourets à traire

- Sont sur trois pattes,

Ainsi se tresse ma quiétude?

Un canapé bleu délavé accueillant ma sieste d’hiver

Et un petit fauteuil en cuir.

Pas de lampe au plafond

Mais pleins de lunes grosses ou petites.

Aux  murs, peintures amies. Sculpture,

Epurée comme un Brancusi.

Une toute petite fleur

Vient d’éclore sur l’oranger.

Ma quiétude s’est faite parfum.

Plafond


Lire la suite