Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de Nounedeb

MELODIE DE HAUT VOL

30 Mars 2011 , Rédigé par Nounedeb Publié dans #VIBRATIONS

 

Quelle fantasque mélodie exaltée

Dessine dans le ciel

Ce grand vol d’étourneaux?

Ballet étrange et souple,

Un concerto d’oiseaux

Pour deux yeux fascinés.

Lire la suite

DERNIER MARS

29 Mars 2011 , Rédigé par Nounedeb Publié dans #BALADES

Les feuilles d’iris d’eau

Dardent leurs épées

Fières;  molles.

 

Vol maladroit d’une coccinelle.

Qui manie

La télécommande ?

Lire la suite

semaine de la langue française

28 Mars 2011 , Rédigé par Nounedeb Publié dans #ATELIER D' ECRITURE

Parisianne nous propose d'y participer. Voici mon texte aux 10 mots, puis un acrostiche sur COMPLICE.

 

  C’était un chœur vraiment sympa. Outre le plaisir que tous avaient à chanter ensemble, ils se retrouvaient chaque mois pour des agapes fraternelles. Tout avait commencé avec quatre complices qui s’étaient rencontrés par hasard, à l’assaut du mont Blanc, dans la même cordée. Pour conjurer la peur, ils s’étaient mis à chanter avec entrain, et si harmonieusement que le guide, à l’arrivée, les avait remerciés en serrant la main de chacun. Dans l’accueillant refuge où ils avaient passé la nuit, ils avaient décidé de se revoir à Paris,  et de réseauter pour trouver des chanteurs. C’est ainsi qu’à force de coups de fil, ils avaient réussi à monter une chorale.

 

Conjuguer l’amitié :

Oser est plus facile.

Marcher main dans la main

Pour avoir du courage.

Lâcher son inquiétude

Ici et maintenant.

Cheminer de conserve,

Être toujours complices.

Lire la suite

MARS 2011 3

25 Mars 2011 , Rédigé par Nounedeb Publié dans #BALADES

D'une seule petite promenade autour de chez moi.

 

Quelle peur, quelle angoisse étreint la nature

Pour que tout s’emballe au sortir de l’hiver –

Vivre encore, et conjurer la mort ?

 

 

Premières fleurs, vieux bois noir :

Tombe fleurie pour saison morte.

 


Marais.

Sur fond vert, les prunelliers pavoisent au ras du sol.

Floraison blanc modeste sous ciel immense.

 


Fleurs d’arbres.

Vertes et si discrètes.

Pour paraître bourgeons ?

 


L’une claquant du bec

L’autre battant des ailes : sur le nid

Accouplement de cigognes.

 


Etonné, le chevreuil.

M’a longuement dévisagée

Et fuit en aboyant.

Lire la suite

LORSQUE JE SUIS

24 Mars 2011 , Rédigé par Nounedeb Publié dans #MOOD FOR LOVE

 Sur le thème proposé par Catiechris,

 j'ose un poème intime et ancien.

 

Lorsque je suis sur toi

Je suis l’espace infini,

Je suis l’univers riche d’étoiles

Et tu es la fusée en quête d’inconnu,

De feu d’artifice sidéral.

Tu es le pivot du monde,

L’axe de mon compas affolé.

 

Lorsque tu es sur moi

Je suis la mer obscure,

Tiède et profonde

Et tu es le poisson,

Congre affamé cherchant sa nourriture,

Fouissant d’un museau rond

Mes étiers abyssaux.

                           

 

 

Lire la suite

MARS OU VENUS ?

21 Mars 2011 , Rédigé par Nounedeb Publié dans #ATELIER D' ECRITURE

Pour le défi de Catiechris, une lettre d’amour inter-cosmique entre Mars et Vénus.

 De Mars les hommes seraient venus ! Mais je ne savais pas ! Mars, ses oiseaux, ses fleurettes, et son printemps ! Et bien il n’y a qu’à prendre au hasard : On est sûre de tomber sur un rimailleur hippie ! Quel bonheur !

Cette lettre est donc adressée au premier venu.


Ô toi, mon myrmidon, mon aède phrygien,

Je suis ton amazon (.com), ô, viens

Avec ta lyre, me susurrer gaiement

Qu’avec toi nulle colère ne crispera ta face

Plus fleurie que poilue.

Ta voix s’élèvera pour une grande élégie

Chantant tout ton amour pour mon modeste cœur.

Mais moi, saisie d’angoisse, je m’interroge en vain :

D’où sommes- nous, ô sœurs, Venues ?

Pas de mois sous ce nom, de planète pas plus

A moins de faute d’orthographe ?

Nous serions donc issues d’une erreur syntaxique ?

Mais alors tout s’explique :

Et nos incohérences, et nos frivolités.

Que dira mon poète

Si je truffe mon texte de fautes ignorées ?

Aragon, Mallarmé, Ovide, Urfé, Rimbaud

De Mars êtes-vous bien Venus ?

Lire la suite

CLAIR DE LUNE

20 Mars 2011 , Rédigé par Nounedeb Publié dans #METEORIQUES

A la troisième pansélène

J’ai vu rose dans le ciel gris-bleu

Séléné se lever, insolente évidence.

J’ai vu son œil rond de cyclope

Se recouvrir d’un voile de deuil,

Et puis se dévoiler

Pour nous fixer

De son regard impitoyable.

Lire la suite

MEDITATION 8

18 Mars 2011 , Rédigé par Nounedeb Publié dans #MEDITATIONS

Mise à nu.

Effeuillage radical.

Jusqu’à l’épure.

Lire la suite

JEAN-PIERRE LUMINET

17 Mars 2011 , Rédigé par Nounedeb Publié dans #ANTHOLOGIE ALLEATOIRE

Catiechris nous envoie dans les étoiles?  Jean-Pierre Luminet, astrophysicien et poète, s'impose!

 

Ciel nocturne

peuple d'étincelles

ta nuit est une mer sans rivages dont les jours

sont des îles.

 

Il y a des portions de firmament

vides d'étoiles et d'un noir absolu

 

Certains y voient de simples déchirures

entre les amas stellaires

 

D'autres navigateurs prétendent que ces

masses d'ombre frappent d'aveuglement ceux

Qui les regardent

 

Et cet autre:


Quand la lumière se matérialise en fleurs

blanches sur les buissons

elle paraît douloureuse seulement aux yeux

de chair

 

Et le regard intérieur est pénétration

lumineuse

                                    "Itinéraire céleste"  le cherche midi

Lire la suite

SI JE CROYAIS

13 Mars 2011 , Rédigé par Nounedeb Publié dans #HUMEURS

Si je croyais en un seul dieu,

Je penserais qu’il joue aux dés

Observant, narquois, à la loupe,

Notre fourmilière affolée.

J’aimerais bien croire en plusieurs,

Les gentils tançant les méchants,

Le sourire de la pâquerette

Faisant honte au monstre nippon.

Le génie de la non-violence

Retenant les pulsions barbares.

Mais je suis une mécréante

Comme une membrane tendue

Je vibre à la moindre impulsion.

Aux émotions fort ressenties -

Quelle étrange gemellité –

Résiste l’intime quiétude.

Lire la suite
1 2 > >>