Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de Nounedeb

CHEMIN DES SALINES

30 Mars 2010 , Rédigé par nounedeb Publié dans #GIRONDE


Aller-
Buissons exangues aux lichens obligés
Stigmates bruns, lugubres, après raz de marée.
Os du marais crucifiés par le sel.
Traces de lapins: leurs chevrotines noires
Près de douilles laissées par des chasseurs.
Sur la boue craquelée du chemin
Les feuilles en rosette de géraniums nains.
Retour-
La lumière a changé et mon regard?
Sur les épines noires, partout
Des boutons pointent leurs museaux blancs.
Appels des mésanges en couples.
Et soudain, dans cet hiver encore,
Un petit saule trapu en chatons.

Lire la suite

ENTERREMENT

30 Mars 2010 , Rédigé par nounedeb Publié dans #ATELIER D' ECRITURE

Brunô nous convie cette fois à célébrer l'arrivée du printemps par un enterrement de première classe: Novembre en Mars?

A l'enterrement d'mes illusions
Souvent je suis allée,
Car toujours, et à profusion,
Elles ont repoussé.

Lire la suite

QUATRAIN

29 Mars 2010 , Rédigé par nounedeb Publié dans #ATELIER D' ECRITURE

JEU D' ECRITURE PROPOSE PAR " JANUS ", et vu chez DOMINIQUE.  Règle : composez un quatrain (strophe de quatre vers) d'octosyllabes (vers de huit pieds) sur deux rimes croisées (abab) alternant rime féminine et rime…

Le carnaval battait son plein
Mais Pierrot cherchait Colombine -
Aurait-il pu rester serein
Sans cette lucarne assassine?

Lire la suite

QUEL BAZAR

25 Mars 2010 , Rédigé par nounedeb Publié dans #DERAPAGES

 

 

Qu'est-ce que c'est que ce blazar
Qui fout l'bazar
Parmi les quasars?
Une étoile naine en blazer?
Une super nova mal rasée?
Un raz de là-bas?
Lire la suite

CESURE

18 Mars 2010 , Rédigé par nounedeb Publié dans #HUMEURS

 

 

Je suis cigale et fourmi,

Que la césure est imprécise !

Comme une balle de ping-pong,

Je vais de ruptures en rebonds,

Et s’il y a une brisure

Cela permet une ouverture

Où se glisse comme par malice

Un imprévu, comme un pompon

Qu’il faudrait attraper bien vite

Afin que le poème existe.

Lire la suite

A TRICOTINE

15 Mars 2010 , Rédigé par nounedeb Publié dans #DEDICACES

De l'autre rive, Tricotine,
Si tu avais un lance bouline,
Tu pourrais tourner ton grelin
Autour du moulin.
Comme un deuxième Tricotin?
  Nounedeb. 45°34,4' N - 0°55,79' W. Altitude: 15m.
Lire la suite

ON SERAIT

15 Mars 2010 , Rédigé par nounedeb Publié dans #HUMEURS

On se fondrait dans la nature

On se liquéfierait sous la pluie

On s’évaporerait au soleil

On flotterait dans le vent

On frissonnerait dans le froid

On s’assoupirait dans la brume –

On serait mort déjà ?

Lire la suite

DANY CHAIGNE

11 Mars 2010 , Rédigé par nounedeb Publié dans #ANTHOLOGIE ALLEATOIRE

Brunô nous propose une sympathique contribution au "Printemps des poètes". Couleur femme. Voici un slam écrit par une amie poète, Dany Chaigne, dont je vais lire quelques textes le 27 Mars à la bibliothèque de St.Georges de Didonne, avec la complicité d'un guitariste de jazz.


J’ai la mémoire qui flanche

J’me souviens plus très bien

avoir appris en maternelle

l’incontournable ritournelle :

Apprendre à faire AVEC

pour se préparer à faire SANS

Par exemple mes oreilles :

c’est de moins en moins…

Elles se font vieilles !

Pas grave, je fais répéter

Jusqu’à ce que mes voisins, fatigués,

un jour, sans ménagement me disent :

Va t’faire appareiller !

Pas grave,

j’avais appris à compenser avec les yeux.

Zut !

Pas d’chance, ils se font vieux…

Il leur faut des lunettes :

pas pratique quand il pleut !

Mais il faut faire AVEC…

Alors sans les mirettes,

sans les oreilles à sec

comment faire ?

Faut-il attendre Zorro

avec le moral à Zéro ?

Je vois, j’entends, mais autrement

Avec le cœur peut-être…

En attendant de faire SANS !

Lire la suite

SOUVENIRS

6 Mars 2010 , Rédigé par nounedeb Publié dans #HUMEURS

 

Les pas s’effacent sur le sable

Et si les amours sont bien mortes

Elles ont laissé comme un parfum.

Et si les amours sont bien mortes   

Elles ont fait place dans le cœur

A des courants fluides et clairs

Qui passent, sans qu’on y prenne garde,

Nous effleurent, fragiles humeurs,

Effluves qui ne s’effacent pas.

Lire la suite

DANS MON COEUR

6 Mars 2010 , Rédigé par nounedeb Publié dans #HUMEURS

 

Dans ce monde sourd quel cri s’élève ?

Dans ce monde gourd la nuit s’achève 

Dans ce monde lourd  la vie – on crève.

Dans mon cœur lourd les pleurs s’apaisent,

Dans mon cœur gourd luit une braise,

Dans mon cœur sourd, un chant apaise.

Lire la suite
1 2 > >>