Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Nounedeb

POEME HORS SUJET POUR LE JEUDI 13 DECEMBRE

13 Décembre 2012 , Rédigé par Nounedeb Publié dans #DERAPAGES

Chère Lilou, je viens de trouver ton joli défi en passant par chez Lenaïg. Je vais m'efforcer d'y répondre  Lundi.

 

A la quête du vent d'éther

Va la mécanique quantique

L'espace et le temps, cet hiver,

Glaceront les humeurs sceptiques.

 

Les deux aiguilles de l'horloge

Signent leur dimension spatiale.

D'une hypothèse qui déroge

Où est le point fondamental?

 

La relativité restreinte

Est plutôt incompréhensible,

Mais elle laisse son empreinte.

 

Aux physiciens tous les possibles.

On aime écouter sans contrainte

Leur poésie immarcescible.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

chloé 15/12/2012 22:51

Comme dirait Einstein amusé et friand de relativité: " Quand .on est Assis près d'un feu auprès de son petit ami, le temps semble s'écouler très rapidement. La même période passée à attendre sous
la pluie semble elle une éternité!.. J'aime bien la poésie immarcescibles de ces scientifiques et physiciens même si je dois reconnaître que je n'y comprends absolument rien! La musicalité peut
être et leur marginalité sans doute! Bonne soirée à toi.chloé

Nounedeb 16/12/2012 18:31



Si tu aimes, je te recommande le jeudi matin vers...7h15? sur FCulture (ou réécouter + tard sur le site), la chronique d 'Etienne Klein. Toujours très spirituel!



flipperine 13/12/2012 17:56

et le temps passe

Nounedeb 14/12/2012 16:00







josette 13/12/2012 16:06

un sonnet pour les Mayas... chez eux je prends la gourmandise du chocolat !
bonne soirée Nounedeb

Nounedeb 13/12/2012 16:25



Merci, et tu me tends la perche pour un poème dans le sujet. J'en ai l'eau à la bouche, mais le temps? Bonne soirée à toi aussi.



Lenaïg 13/12/2012 11:42

Coucou Noune, oh ! que j'aime ton poème, je t'y rejoins dans cette envie d'appréhender la physique par la poésie et c'est très réussi.
Merci de me citer, ça c'est gentil et nous lirons tes vers gourmands quand ils seront prêts. Bises.

Nounedeb 13/12/2012 16:23



J'ai puisé dans un petit bouquin sur la relativité, auquel je ne comprends délicieusement rien...