Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Nounedeb

DEFI 105 LA TOILE SE DEVOILE

24 Juin 2013 , Rédigé par Nounedeb Publié dans #ATELIER D' ECRITURE

le-defi

C'est le défi que nous lance Brunô, qui a troqué la plume pour le pinceau, restant toujours notre Amiral.

  ob bbd3e1 balthus-le-peintre-et-son-modele-1980-1981-huile-

Le peintre et son modèle. Balthus.

À partir de cette toile du peintre BALTHUS, donnez libre cours à votre imagination, racontez votre histoire en prose ou en poésie en utilisant un ou plusieurs éléments ou personnages du tableau,en démarrant ou terminant votre texte  par cette scène, en cherchant à retranscrire ce qu'a voulu exprimer le peintre...Les choix sont multiples, ouverts et libres.Bonne création !!!!!L'Amiral Ô

 

Je vois; les pommes de Cézanne

Et la fenêtre de Vermeer

Mais à droite, et c'est sinistre

Une pièce comme un huis-clos

Des objets en trompe-l'œil.

Un doux visage florentin

Aux grandes jambes

Traînant comme la queue d'un loup.

La chevillette ne cherra pas.

Perrette rêve regardant des images

Elle a posé le pot au lait

Près de l'escabeau teint de rouge

C'est que le personnage debout

Un plat fantôme de papier

Est peut-être bien Barbe Bleue.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jeanne Fadosi 01/07/2013 16:11

contente de retrouver la trace de ton blog ici. Ainsi, tu as sauté le pas.
Je connaissais certaines des toiles de Balthus, mais pas celles concernant les très jeunes filles et pas non plus par conséquent sa réputation. Heureusement d'ailleurs car je n'aurais pas pu faire le défi; C'est un sujet trop sensible pour moi. Tes réponses aux commentaires m'interpellent Noune. Pourtant ton texte tout en subtilité évoque un Barbe bleue qui me souvient-il était fort peu recommandable dans les contes. Le génie du peintre ne le dédouane pas du choix des sujets. Que lui permettait le contexte de l'époque (cf les écrits de Colette).
A mon tour, quand tu réponds à Josette "Je trouve que c'est beaucoup plus délicat que tu ne dis. Et si c'étaient ses détracteurs, qui y voyaient le mal?", j'ai envie de te dire que c'est beaucoup plus délicat que tu ne le dis.
Moi aussi j'ai longtemps pensé comme toi avant d'être confrontée au problème et réduit à l'impuissance par la rhétorique aussi bien des pudibonds que des ??? je ne sais pas quel mot utiliser car ils y a tant de façons différentes de poser un regard d'adulte sur de tous jeunes gens, et sur leur sensualité notamment, ce que revendiquait Balthus lui-même.
Amicalement

Jeanne Fadosi 19/07/2013 10:42

pas Balthus, je ne connais pas du tout (sauf sa peinture), mais le sujet des liens malsains entre adulte et enfants, hélas oui

Nounedeb 18/07/2013 13:21

Merci, Jeanne, pour ce commentaire que je découvre seulement maintenant - pas bien pratique, le nouvel OB. Je ne veux surtout pas défendre une once de ce qui serait odieuse pédophilie. Je ne sais ce qu'il en est de l'homme Balthus, et tu as l'air de le savoir, et douloureusement.
La toile en question est très innocente, non? Mais je suis si naïve...

Marc Lefrançois 26/06/2013 07:39

Ce n'est pas un de mes peintres préférés, mais j'aime quand même beaucoup Balthus...

Nounedeb 26/06/2013 18:26



Je le connais assez peu, et, malheureusement, "parfumé" de sa réputation de peintre sulfureux. J'ai appris en observant ce tableau.Ceux qui lui on fait procès, n'avaient -ils pas eux-mêmes
l'esprit fort mal tourné?


 



Carole 26/06/2013 00:27

Perdue dans la forêt des contes, mais à la merci du peintre...

Nounedeb 26/06/2013 18:22



Je trouve cette toile très belle,  tout à fait innocente, et riche d'interprétations!



Josette 25/06/2013 11:32

j'adhère totalement Nounedeb, barbe bleu pour Balthus me convient parfaitement !
lui qui peignait de l'érotisme pour les pantins...il flatte trop les bas instincts et à ses fillettes j'ai envie de crier sauvez-vous !
bisous

Nounedeb 26/06/2013 18:18



Je trouve que c'est beaucoup plus délicat que tu ne dis. Et si c'étaient ses détracteurs, qui y voyaient le mal?



ecritsparciparla 25/06/2013 09:56

Enivrant et chantant, merci

Nounedeb 26/06/2013 18:17