Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Nounedeb

atelier d' ecriture

POEME "SONORE" POUR LE JEUDI 13 SEPTEMBRE

13 Septembre 2012 , Rédigé par Nounedeb Publié dans #ATELIER D' ECRITURE

 

Non, Voilier, pas "sonore", mais en...anagrammes....


Pour ce jeudi SONORE, DEMANDE VOILIER :

Sera-ce un chant, quand la lune se lève, ROSE,

NORMALE  - DIVINE, ODE, au son délié

D’un pipeau ? La peindrai-je comme une chose

RONDE, LIVIDE,  ENORME, OSA rêver, mal réveillé,

Le musicien ? Aussitôt dans sa tête il compose :

« ÈRE DE VIOLONS DE ROMANDIE. »

Lire la suite

DEFI 85 CHEZ VOILIER

10 Septembre 2012 , Rédigé par Nounedeb Publié dans #ATELIER D' ECRITURE

 

Pour l’original défi musical, proposé par Voilier.

 

Un ascenseur – porte coulissante

Un ascenseur - porte coulissante

Metro – essieux – sonnette – soupir

Metro – essieux – sonnette – soupir

A la chaîne - usinage

A la chaîne – usinage

Carte à puce pour pointage

Carte à puce pour pointage

Ça rabote

Ça rabote

Ça tripote

Ça tripote

Rien d’humain

Rien d’humain

Rien d’humain

Rien d’humain

Humain

Soupir

Humain

Soupir…

Lire la suite

ANAGRAMME POUR LENAÏG

8 Septembre 2012 , Rédigé par Nounedeb Publié dans #ATELIER D' ECRITURE

 

Lenaïg souhaitait que je lui dévoile

 

LES SENS CACHÉS DU MONDE.

Je les ai trouvés par hasard sur une page d'un vieux grimoire à moitié brûlé, si bien qu'il y manque le début et la fin:

DUCHESSE EN DS CLAME SON….

Lire la suite

POEME DU JEUDI. BIS. SONORE, DONC

6 Septembre 2012 , Rédigé par Nounedeb Publié dans #ATELIER D' ECRITURE

Gloups! Cogitant ardemment sur le défi de lundi, j'ai raté la consigne pour ce jeudi. Je m'y suis mise dare dare, et j'espère que Voilier ne m'en voudra pas pour ce retard!

Sonore

Matamore

Hellébore

Cris   Coqs

Claques   Clics

Démesure

 

Décor

Trésor

Toréador

Gongs   Grêle

Griffes   Gel

Éclaboussures

 

Eclore

Colore

Encore

Silences   Soupirs

Souffles   Sourires

Que des murmures.

Lire la suite

JEU POUR L'AOÛT VARIATION 3

11 Août 2012 , Rédigé par Nounedeb Publié dans #ATELIER D' ECRITURE

  Et pour finir dans un éclat de rimes...

Chez Tante Rose
On prend des claques
Chambres mi-closes
Les portes claquent.
Nous bambochons
Avec des riches
A diamants - cabochons
Gros comme des pois chiches.
Chez Tante Rose
On prend des claques
Chambres mi-closes
Les portes claquent.
Nous irons sous la couverture,
Et ouvrant bien grand mon compas
Dans mes tréfonds obscurs
Un quidam prendra son repas.
Chez Tante Rose
On prend des claques
Chambres mi-closes
Les portes claquent.
A tous ceux qui vraiment se plaisent
Du champagne nous verserons
Et que dans les chambres ils baisent,
Nous aussi nous enlacerons.
Chez Tante Rose
On prend des claques
Chambres mi-closes
Les portes claquent.
Et puis il y a du savon
Commandé par le biais des ondes
En Chine: il vient de Canton.
Chez Tante Rose on en voit, du monde.

Lire la suite

JEU POUR L'AOÛT VARIATION 2

10 Août 2012 , Rédigé par Nounedeb Publié dans #ATELIER D' ECRITURE

  Toujours les mêmes rimes...

Je sais que les gens du canton
Ne sont pas riches,
Mais de là à manquer de savon
Ou de pois chiches,
On se demande où va le monde,
Pendant que baisent...
Y a rien dans le micro-onde.
On doit manger des choses qui plaisent:
Un bon repas.
Rien qu'y penser les langues claquent.
L'œil au compas
Le chef surveille, car prendre une claque
Pour une obscure
Cuisson ratée de cabochons!
La couverture
En chocolat - nous bambochons
Chez Tante Rose -
A coulé; nous la verserons.
Bouche mi-close,
Les profiterolles nous engloutirons*...

*licence poétique pour "enlacerons."

Lire la suite

JEU POUR L'AOÛT VARIATION 1

9 Août 2012 , Rédigé par Nounedeb Publié dans #ATELIER D' ECRITURE

  Sur rimes imposées

J'en ai ma claque
De tous ces riches,
Gens du beau monde
Qui m'exaspèrent. Chiche!
Même si j'ai perdu mon compas
De relèvement, j'irai à Canton -
Sous un nom d'emprunt, couverture
Pour un trafic de cabochons.
Là-bas, s'ils leurs plaisent,
Des malfrats verseront
La dîme à tante Rose.
Avec ses paupières demi-closes
Elle a l'air d'une chinoise obscure,
Cheveux crantés qui font des ondes.
Elle veut, après les repas,
Que ses clients lui baisent
Les mains, sinon quel savon!
Pendant ce temps nous bambochons
Mais, à la baille, si les voiles claquent:
Les écoutes nous enlaceront!

 

Lire la suite

UN BOUQUET DE ROSES POUR LE JEU DE L'AOÛT

8 Août 2012 , Rédigé par Nounedeb Publié dans #ATELIER D' ECRITURE

Chloé a écrit ce très beau poème, en respectant la difficile contrainte des rimes. Et dans la foulée, un deuxième!  Elle gagne haut la main un bouquet virtuel.

Ma Rose

Allez ma Rose, mon Cabochon
Viens sur la piste et bambochons
Que nos crinières sur les ondes
Douces et légères, voguent au vent
Et qu’elles s’envolent dans les airs
Comme des bulles de savon

Allez ma Rose, à demi close
L’unique déesse de mon canton
Quittons ensemble cette nuit obscure
Cette vie en kitch et bien trop chiche
Nous n’avons rien mais sommes riches
Car toi et moi nous nous aimons

Danse ma Rose, ma dulcinée
Laissons flétrir toutes ces parures
Et préférons à la fortune
L’azur du ciel en couverture
Ma Rose des vents, l’éclat de lune
Que je dessinerai au compas

Fuyons ma Rose, ma sauvageonne
Frappons le sol de nos talons
Loin de Paris, des baisodromes
Des falbalas et des grands dogmes
Ce soir nous sommes les rois du monde
Comme l’andalouse et l’étalon

Dans le moelleux de nos pâtures
Fait d’amour, de mets délicat
Alors nous nous enlacerons
Savourant au bout de la nuit
Ce tendre et délicieux repas
Fait de tes pétales ma Rose

Dans le jardin de nos caresses
Vénus sera à tes Genoux
Elle t’inondera de lumière
Tout en se pendant à ton cou
Et quand commencera la moisson
Plus de larmes nous ne verserons

Et dans un autre style:

Mais moi Madame, je suis Breton


L’agence vous à mal renseigné
Galéjades sans doute des copains
Qui voulaient faire mousser mon bain
Mais moi Madame, De Marseille
Je n’utilise que le savon
Je suis Breton
N’enfoncer pas le cabochon
Que ça vous plaise ou vous déplaise
Je ne fais pas de la « bouillabaise »
Et ne connais qu’ le micro-onde
L’couscous en boîte et les pois chiches
Le cassoulet de william Sorin
Qui ne sent pas la ville rose
J’suis pas du sud, que voulez vous !
Je suis Breton !
Un point c’est tout !
J’en ai pas claque !
Nous ne sommes pas du même monde
Prenez vos cliques et puis vos claques !

N’insistez pas, l’affaire est close !
Je préfère rester vieux garçon
Et aller pêcher le gardon
Pour le déguster en repas !
Car vous savez dans le canton
Y’a quand même des d’occupations
Et dans le p’tit bistrot du coin
Quand je retrouve tous les copains
Y’a aussi la belle Germaine
Qui se déhanche et se démène
Si nous ne sommes point riches
Sachez Madame que l’on s’en fiche!
La nuit est bien loin d’être obscure
Quand tous les deux nous bambochons
Bien au chaud sous les couvertures
Sans se poser de questions
Et qu’importe de savoir si demain
Le bon vin que nous nous verserons
Aura le goût de la passion !
Quand se lèvera le matin.

Sur ce, Madame
Il se fait tard
Je vous salue bien bas !

 

Bravo, Chloé. Demain, je m'y colle...

Lire la suite

UN JEU POUR L'AOÛT

5 Août 2012 , Rédigé par Nounedeb Publié dans #ATELIER D' ECRITURE

Voici Août, ses torpeurs, ses orages. Pour ne pas perdre la main, je veux dire la plume, voici un autre jeu Papou auquel on peut s'adonner seul, en famille, entre amis, en toute décontraction ou en compétition (par exemple 20m pas plus). Il faut faire un poème et les rimes sont données! Fastoche!

Claque/Claquent   Compas/Repas   Bambochons/Cabochon  Rose/Demi-close   Obscur/Couverture  Monde/Onde   Plaisent/Baisent    Savon/Canton  Chiche/Riche   Verserons /Enlaceront.

Lire la suite

SUITE ALLITERATIVE...

9 Juillet 2012 , Rédigé par Nounedeb Publié dans #ATELIER D' ECRITURE

Voici Juillet, ses chaleurs, ses mollesses, ses langueurs, ses paresses.

Ses longues journées qui n'en finissent pas? Je vous propose un autre jeu Papou à faire sur la plage, dans un hamac, au coin du feu, sous le paras - non le parap, seul ou en famille, voire entre amis - si cela vous dit:

"Suite allitérative" avec le son AL et les mots (donné par les Papous) : balade, kalachnikov, Alma Mahler, cérébral, algèbre, allumette, vallon, aligot, alléluia, animal, Al Capone, football, allégé, algorithme, grand capital, Algol, Alzheimer, général, allégresse, ras-le-bol, albinos, allons, escalier, avaler, aloi, alligator, alcôve, alambic, allemande, Australie, alpine, Arrabal, alezan, Aliboron, martingale, déballage, allegro.

Tous doivent se retrouver dans l'histoire! Je m'y suis collée:


Un général issu du grand capital, allégé par les vapeurs sortant d’un alambic, se croyant sur Algol, craque une allumette, lueur dans l’Alzheimer, pour voir Ali Boron enfourcher un alligator alezan (pris pour une alpine), et courir le grand prix d’Australie, pendant que sortant d’une alcôve Alma Mahler joue allegro une allemande de Vivaldi au bal des albinos mené par Al Capone. Pendant ce temps, Arrabal plus du tout cérébral pose sa kalachnikov et propose une balade. Les invités, qui en avaient ras-le-bol, avalent un aligot de bon aloi avant de s’élancer avec allégresse vers le vallon. Hors, dès l’escalier, on sent la martingale :l’animal, criant « alléluia ! » entraîne sa troupe, comme une équipe de football, dans un algorithme échevelé, un grand déballage d’algèbre avant de s’écrouler en gémissant : « Allons, malheur à Mahler ! ».


Vous pouvez même poster votre participation sur le site de l'émission en cliquant sur "vos essais sur les Jeux Papous".

 

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>