Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Nounedeb

atelier d' ecriture

DEFI 92 LA CUILLEREE DE LAIT.

17 Décembre 2012 , Rédigé par Nounedeb Publié dans #ATELIER D' ECRITURE

 

La coquille fait escale pour la 92ème fois chez Lilou

 Rendez- vous au musée pour l’exposition Marc Chagall.

Un tableau vous impressionne : La cuillerée de lait  Alors vous nous racontez !

marc-chagall-a-table 

 

Ah! J’allai oublier. Placez les mots suivants :binocle, bonsaï, bénévole, bistrot, barrir.

1)

 Pauvre moujik vert de froid, trouvé cette nuit par une bénévole du secours marxiste de Vitebsk. Incapable de faire un pas de plus; ayant perdu ses binocles; il s'était assis là, appuyé contre le mur du jardin des plantes (connu pour sa belle collection de bonsaïs et ses éléphants que l'on entend barrir depuis les faubourgs de la ville). Elle l'a soutenu jusqu'au bistrot tout proche, et tente à présent de le réchauffer en faisant couler du lait chaud, avec une cuiller, entre ses dents qui s'entrechoquent, pour le ramener à la vie.

 

2)

Allez, espèce d'ivrogne, avale! Quand je pense qu'il a fallu que j'aille te récupérer, après ton passage au bistrot, à l'intérieur du jardin des plantes où, affalé sur un bonsaï, ivre-mort, tu étais en train de barrir comme un éléphant parce que tu avais perdu tes binocles. Heureusement qu'une bénévole du secours marxiste de Vitebsk m'a avertie. Allez, avale ce lait chaud, misérable, et après, au lit!

 

3)

A la manière d'un jeu auquel se sont livrés ce dimanche les "Papous", sur un tableau de Cézanne; et à la manière d'Alain Jaubert dans la série "Palettes".

La salle enfumée d'un bistrot de Vitebsk. Un moujik au teint émacié, verdâtre, tente de lire dans un livre dont on ne voit pas le titre. Une bible? Le capital de Karl Marx? Il le tient de telle façon, coincé avec sa barbe, que l'on peut supposer qu'il aurait besoin de binocles. A l'arrière plan du tableau, une tache indéfinie pourrait être un bonsaï. Sur la table, une écuelle transparente qui a peut-être contenu le vin d'un chabrot. A droite du tableau, une femme avec un fichu, vêtue d'une robe rose à motifs d'escargots, peut-être une bénévole qui vient s'occuper de lui. Tous deux ont la bouche ouverte. Lui pour pouvoir avaler la cuiller de lait, sans même regarder; elle d'un geste quasi maternel, comme on dit "Hamm" à un tout petit. A moins qu'elle ne barrisse pour le réveiller - de façon peu amène.

Lire la suite

SENTIMENT

11 Décembre 2012 , Rédigé par Nounedeb Publié dans #ATELIER D' ECRITURE

  Acrostiche


S ouvent quelques choses me troublent

E t je ne peux ni exprimer,

N i expliquer, ni suggérer

T outes ces émotions profondes,

I ntimes, ne se montrant pas

M algré le désir: il faut taire

E ncore. Jusqu'à ce jour où, tout

N aturellement, pourront se dire les

T ourments cachés.

Lire la suite

DEFI 91 JB A LA BARRE

3 Décembre 2012 , Rédigé par Nounedeb Publié dans #ATELIER D' ECRITURE

 
JILL BILL propose « Mon chez moi, ma maison » Humour, sérieux, prose, poésie... Réelle ou imaginaire !

 

Dans ma maison il y a,

Hibiscus dipladénias.

Il y a même une grenouille

Qui coasse sans que ça mouille.

Co, co, cocoa! Co, co, cocoa!

Rock n'roll de la reinette verte!

 

Sur l'air de:

http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=EHExlMt2Nxo

Il y a vraiment une reinette dans les plantes vertes, s'il y a du soleil le matin, elle pousse son cri, disproportionné par rapport à sa taille...

 

 

Lire la suite

ROUGE JAUNE ORANGE HAÏKU DE COUCOU

30 Novembre 2012 , Rédigé par Nounedeb Publié dans #ATELIER D' ECRITURE

pour le Coucou du haïku

chez Marie-Alice et Liliane

Coucou-du-haiku--Rouge-jaune-orange

 

Cocktail vitaminé


Un doigt de jus d'orange,

Ajouter du citron, sucrer,

Une cerise pour le fun!

 

Lire la suite

POEME DU JEUDI POUR JILL BILL

29 Novembre 2012 , Rédigé par Nounedeb Publié dans #ATELIER D' ECRITURE

Ce jeudi 29 novembre « Dépeignez un membre de la famille », nous demande Jill Bill.

 

Le papa a le bras long

La maman a le bras rond

Le fils est plutôt gros bras

La fille fait des ronds de bras

Le chat a la patte cassée*

Le chien une épine plantée

…Où vous voudrez!

*voir chez Tricôtine

Lire la suite

POEME POUR LE JEUDI 22 NOVEMBRE

22 Novembre 2012 , Rédigé par Nounedeb Publié dans #ATELIER D' ECRITURE

Suzâme nous invite à versifier sur les oiseaux. J'aurais dû inverser la donne, et mettre ici St John Perse...

 

Que voient donc les oiseaux?

Un œil à l'est, un œil à l'ouest.

Quelles images se forment dans leur petit cerveau?

Ils sont comme les poissons.

Mais chez les poissons plats un des yeux a migré.

Est-ce ainsi pour les chouettes?

Certains, poissons, oiseaux, savent s'agglutiner

En masse bien vivante, autonome,

Quintessence du groupe,

Pour effrayer le prédateur.

Que faisons-nous, dans les manifs,

Si non être un petit peu oiseaux?

Ou poissons. Qui rament, qui rament…

Lire la suite

DEFI 90 DE SUZÂME

19 Novembre 2012 , Rédigé par Nounedeb Publié dans #ATELIER D' ECRITURE

  Un mot pour un autre. Tournez manège avec Suzâme!

La fête d'hier, devient - j'ai remplacé "sans" par "vent" - aujourd'hui:

 

 

Que serait la fête? vent, les lampions,

Vent, les flonflons,

Vent, les barbapapa qui collent aux dents

Vent, les enfants!

Que serait la fête? vent, haut-parleurs

Qui nous écœurent

En jouant trop fort; et tous les cris!

Vent, les chichis,

Vent, l'odeur de friture, vent, les nougats

Et blablabla! 

Que serait la fête, vent! un manège -

Et puis la neige!


 

Lire la suite

LA FÊTE

17 Novembre 2012 , Rédigé par Nounedeb Publié dans #ATELIER D' ECRITURE

 

Que serait la fête sans les lampions,

Sans les flonflons

Sans barbapapa qui colle aux dents

Sans les enfants!

Que serait la fête sans haut-parleurs

Qui nous écœurent

En jouant trop fort; et tous les cris!

Sans les chichis,

Sans l'odeur de friture, sans les nougats

Et blablabla!

Que serait la fête sans un manège -

Et puis la neige!

Rendez-vous demain pour le défi de Suzâme...

Lire la suite

POEME POUR LE DEFI 89

8 Novembre 2012 , Rédigé par Nounedeb Publié dans #ATELIER D' ECRITURE

"Au pied de mon arbre"

 

Au pied de mon arbre

Pied marin n'est besoin.

De la chaleur il protège

Mon corps y trouve la fraîcheur.

Lire la suite

DEFI 86

24 Septembre 2012 , Rédigé par Nounedeb Publié dans #ATELIER D' ECRITURE

  Pour Hauteclaire, ce mystère:


Au front du casoar

Oiseau bizarre

Brille, allez-vous le croire ?

Un bézoard…

Perché non loin d’un bédégar

Il agite, le casoar

Ses plumes, comme un hussard.

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>