Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Nounedeb

UNE IMPLACABLE DOUCEUR

1 Mai 2013 , Rédigé par Nounedeb Publié dans #IMPROMPTUS LITTERAIRES

Thème proposé chez Impromptus littéraires

 

Une implacable douceur

Qui plaque la vigueur

Et l'envoie au tapis

Au tapis où l'on planque

Un ou deux occis -

Morts.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Catheau 13/05/2013 18:58

L'écriture, comme une lutte : une belle métaphore !

Hélène Carle 01/05/2013 17:10

Grande puissance de la douceur, que de victoires inédites elle porte en son coeur!

Hélène*

Nounedeb 02/05/2013 17:45



Une discrète à cultiver! Bonne soirée à toi.



Lenaïg 01/05/2013 10:51

Bonjour Noune. Un jeu de mots qui sonne comme une claque, mais cette claque littéraire est très réussie, j'apprécie, tant pis pour ces occis imaginaires qui ont fait les frais de l'affaire !
Joyeuse fête, travailleuse, bises.

Nounedeb 01/05/2013 16:11



:)  Je voulais m'amuser avec les mots, comme souvent, et en plus "implacable douceur" me paraissait être un oxymore, mot délectable que j'ai réussi à caser à ma manière!



flipperine 01/05/2013 10:33

la mort n'est pas une douceur tout de même même si l'être repose sur un lit bien refait

Nounedeb 01/05/2013 16:20



Simone de Beauvoir a écrit dans "Une mort très douce": « On ne meurt pas d'être né, ni d'avoir vécu, ni de vieillesse. On meurt de quelque chose.  » Je ne l'ai pas lu, mais je ne suis
pas tellement d'accord, et je trouve que quand arrive un certain âge, considérons que l'on meurt de vieillesse.


Passe quand même une bonne après-midi!