Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Nounedeb

EDOUARD GLISSANT

30 Mai 2013 , Rédigé par Nounedeb Publié dans #ANTHOLOGIE ALLEATOIRE

Voici un texte d'Edouard Glissant, tiré de "le sel noir" (Poésie/Gallimard)

 

PAYS

   Dans l'allée au sud des terres. Dans le gel salé du matin. Dans l'énergie d'argile à terrer ce destin. Dans la caducité des plats de paume. Dans la voix d'infini par les déserts les trombes. Dans l'écho sans onde ni fracas. Dans la mendicité. Dans une plaie au profond des verts sombres. Dans la boue descellant les bambous de ciment, et dans un vieillard nu veillant l'éclair toute une nuit. Dans un corps mort dessouché aux bennes. Dans la reptation. Dans un conducteur fou quittant son tracteur blême. Dans la préciosité. Dans la gueule d'un poisson politique et qui ment. Dans l'affre au coeur des roches ton plein coeur. Où toute terre t'est venue.

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

flipperine 12/06/2013 17:18

que de choses il peut y avoir dans le monde

flipperine 02/06/2013 12:06

de bien jolis mots

Nounedeb 05/06/2013 14:20



Hum. J'utiliserais un autre qualificatif, pour cette poésie!



leblogdhenri 31/05/2013 12:49

Bonjour Nounedeb,

Merci de me faire découvrir cet auteur, le texte est un peu ardu mais donne envie de le découvrir un peu plus. Ben amicalement.

Henri.

Nounedeb 31/05/2013 13:24



C'est vrai, Henri, que ce texte est assez difficile, il y en a de plus accessibles. L'écriture est toujours forte, parfois enigmatique.


Bonne journée!



Mansfield 30/05/2013 21:45

Difficile et beau comme souvent chez Glissant, des images fortes en tout cas!

Nounedeb 31/05/2013 13:11



Je viens de découvrir Edouard Glissant. Comme tu le dit, des textes forts, qui pénètrent loin.



fanfan 30/05/2013 21:12

Plutôt sombre ce texte! Pas facile à déchiffrer ! Bonne soirée

Nounedeb 31/05/2013 13:09



C'est vrai Fanfan. Il y a des poèmes plus accessibles. Mais je trouve qu'il nous parle, au delà des mots, comme souvent la poésie.