Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Nounedeb

AVRIL 2013. 3

10 Avril 2013 , Rédigé par Nounedeb Publié dans #HUMEURS

 

De grandes pannes de vent s'ouvrent,

Des flux respirent

En longues ondes comme soupirs;

Houles qui bercent

Et pourtant percent

De toutes parts;

Mettent à nu, mettent à jour,

Décapent, pulvérisent

Les miasmes

Enkystés dans des coins,

Accrochés à mon âme comme prunes flétries.

Secouez, secouez, grandes pannes de vent

Qu'il ne reste plus rien.

Juste trame plus fraîche,

Un filet

Pour capter des émotions nouvelles.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

quebre 16/04/2013 22:09

C'est une belle retranscription du vent, là aussi. Il y a dans tes poèmes sur les paysages ta belle singularité !

Nounedeb 17/04/2013 14:02



Merci pour ces deux commentaires. Ca m'encourage! J'en profite pour te demander ceci: j'aimerais essayer de participer aux "Impromptus littéraires", mais j'ai un pbm de connexion et ne peux avoir
l'adresse. Pourrais-tu me l'envoyer?



Alice 12/04/2013 08:53

Le vent débarrasse, allège, revivifie peut-être, un texte qui marque

Nounedeb 13/04/2013 10:41



Merci, Alice. J'aime ces grands vents d'ouest.



flipperine 10/04/2013 23:59

le vent chasse les nuages il va laisser la place au soleil

Nounedeb 11/04/2013 16:49



Et ce sera tout propre, car pour l'instant la pluie nettoie tout à fond!



Hélène Carle 10/04/2013 19:43

S'habiller de vent, se faire toute neuve!
Très beau poème Nounedeb.

Hélène*

Nounedeb 11/04/2013 16:48



Merci Hélène. Aujourd'hui, grande lessive venue du ciel!